Tsunami: les centrales nucléaires dans les zones à risque

Publié le par revivall

Le 11 mars 2011, le monde regardait le souffle coupé la puissance destructrice du tsunami qui a frappé le Japon. Le tsunami avait été précédé d'un séisme au large de la côte Est du Japon, qui avait atteint 9,0 sur l'échelle de Richter, le séisme le plus puissant ayant jamais touché le Japon. Le tsunami qui a suivi a balayé villes et campagnes dans le Nord du pays, entraînant la mort de plus de 20 000 personnes. Après le tsunami, une autre catastrophe s'est abattue sur le pays: le désastre nucléaire de Fukushima Daiichi, aujourd'hui reconnu comme la catastrophe nucléaire la plus importante après le désastre de Tchernobyl en 1986.

Source: europa.eu

Publié dans Sciences

Commenter cet article