Syrie: Le déploiement militaire naval Russe atteint un niveau jamais vu depuis 40 ans

Publié le par revivall

Ces derniers jours, le déploiement militaire naval russe dans la région a atteint des niveaux jamais vus depuis 40 ans. Les informations affirmant que cette flottille est chargée d’évacuer les ressortissants russes de Syrie sont inexactes, car les plans d’évacuation sont prêts depuis longtemps.

Les objectifs du déploiement militaire russe sont les suivants:

1-Adresser un message aux Etats-Unis et aux pays occidentaux que Moscou ne restera pas neutre en cas d’intervention militaire extérieure contre la Syrie, qu’elle soit terrestre -à travers le déploiement d’unité de combat dans certaines régions syriennes-, ou aérienne -à travers des raids de l’aviation-, ou encore si un blocus aérien était imposé au-dessus de certaines zones du pays.

2-Faire face au déploiement militaire occidental croissant dans la région, qui comprend des armes sophistiquées dans des pays alliés de Washington, comme les Patriot en Turquie.

3-Montrer la détermination de la Russie à conserver la base navale de Tartous, qui est la dernière base russe à l’extérieur de l’ex-Union soviétique et au Moyen-Orient. Tartous est un point de ravitaillement pour les bâtiments russes de la Mer noire.

4-Préparer de grandes manœuvres militaires qui pourraient regrouper la Russie, la Chine, l’Iran, voire la Syrie. S’il a lieu, cet exercice vise à montrer que ces quatre pays sont dans une même tranchée en cas d’attaque extérieure contre la Syrie.

5-L’objectif le plus important est de transporter des armes et des munitions à l’armée syrienne sans devoir passer par un aéroport étranger ou survoler l’espace aérien d’un pays tiers, allié ou non. De la sorte, les armes adéquates sont fournies à l’armée syrienne directement.
Face à ces activités militaires russes croissantes, il est utile de rappeler que les Américains disposent au Moyen-Orient quelque 50000 Marines.

Toutefois, les navires russes ne vont pas engager le combat dans notre région car aucune intervention militaire extérieure n’est envisagée en Syrie dans un avenir proche. Les combats en Syrie resteront confinés entre l’armée régulière et l’ASL.

Source: elnashra.com

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article