Rapport sur les tortures de la CIA: 54 pays ont coopérés après le 11 septembre 2001

Publié le par revivall

Après les attaques terroristes du 11 Septembre 2001, la Central Intelligence Agency a lancé un programme hautement classifiés sur la détention secrète et la restitution extraordinaire de personnes soupçonnées de terrorisme. Le programme a été conçu pour mettre en place des interrogatoires de détenus au-delà de la portée de la loi. Les personnes soupçonnées de terrorisme ont été saisis et secrètement emmené à travers les frontières nationales pour être interrogés par des gouvernements étrangers qui ont utilisé la torture, ou par la CIA elle-même dans des sites clandestins en utilisant des techniques de torture.

 

Le Rapport "Mondialiser la torture" est la description la plus complète encore assemblés des violations des droits humains liées à la détention secrète de la CIA et des opérations de restitution extraordinaire. Il détaille pour la première fois ce qui a été fait aux 136 victimes connus, et énumère les 54 gouvernements étrangers qui ont participé à ces opérations. Il montre que la responsabilité pour ces abus ne réside pas seulement avec les États-Unis, mais avec des dizaines de gouvernements étrangers qui ont été complices.

Plus de 10 ans après les attentats de 2001, "Mondialiser la torture" est clair et sans équivoque que le temps est venu pour les Etats-Unis et ses partenaires de répudier définitivement ces pratiques illégales et de reddition de comptes pour les atteintes aux droits de l'homme.

 

Source PDF: opensocietyfoundations.org

Publié dans Actualité

Commenter cet article