Première preuve physique de la maladie de la guerre du Golfe découverte dans le cerveau des anciens combattants

Publié le par revivall

Les chercheurs du Georgetown University Medical Center ont découvert pour la première fois que les anciens combattants qui souffrent de la "Maladie de la guerre du Golfe" ont des changements physiques dans le cerveau qui peut-être expliquer par une douleur par des actions comme mettre une chemise.

Les scanners du cerveau de 31 combattants atteintes de la maladie, comparée à 20 sujets témoins, ont fait apparaître des anomalies dans les faisceaux d'axones, également connu sous le nom de fibres nerveuses, qui relient les régions du cerveau impliquées dans le traitement et la perception de la douleur et de la fatigue.

Les résultats de Georgetown, publiés en ligne aujourd'hui dans PLOS ONE, pourraient donner un aperçu des mystérieuses symptômes médicaux déclarés par les vétérans de la guerre du Golfe selon les chercheurs.

 

La suite sur cette Source: georgetown.edu

EN: georgetown.edu

Publié dans Sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article