Le système électronique de l'épiderme: l'authentification du futur

Publié le par revivall

Motorola a toujours été connue pour ses téléphones, mais depuis que Google a officiellement acquis Motorola Mobility en 2012, la compagnie travaille aussi sur un certain nombre de projets spéciaux en plus des smartphones, en utilisant une technologie avancée expérimentale. Mercredi, le futur en matière d'innovation mobile de Motorola et des projets spéciaux avec Dennis Woodside  et Regina Dugan assis à coté de Walt Mossberg lors de la Conférence D11 à Rancho Palos Verdes, en Californie, pour discuter de la société.

 

regina-dugan-dennis-woodside-d11 Photo : D11 De gauche à droite : Walt Mossberg, CEO de Motorola Dennis Woodside et Regina Dugan, Advanced Technology et projets.

"J'ai rejoint l'équipe en mars 2012" dit Dugan. "J'aime cet environnement. Nous avons pu faire beaucoup de choses quand j'étais à la DARPA, et il était clair que je voulais faire plus que cela. Nous mettons au défi tout, non seulement sur les projets nous le faisons mais aussi sur l'innovation."

 

Dugan a expliqué comment elle a inculqué le sens même de l'innovation depuis ses années comme directeur de la DARPA, en mettant moins l'accent sur la "stratégie linéaire qui va de la recherche fondamentale à la recherche appliquée à la projetization et à la commercialisation" et en se centrant plus sur l'intersection des grands projets scientifiques et applications.

"Beaucoup de gens parle de l'innovation dans cet espace comme si les grandes innovations ont déjà eu lieu" a déclaré Dugan. "Je pense que c'est franchement un manque d'imagination. Il y a tant de problèmes non résolus et il y a autant d'opportunités qui peut être réalisées dans la technologie."

Dugan a souligné qu'une technologie particulièrement importante que les gens trouvent important mais irritant : l'authentification. Elle a soutenu que les gens sont beaucoup plus enclins au vol d'identité sans méthodes d'authentification, mais seulement que "la moitié des gens le font."

"Après 40 ans de progrès en calcul, nous nous sommes toujours authentifier de la même manière que nous l'avons fait il y a tant d'années" dit Dugan. "En fait, cela a empiré, parce que vous ne le faîtes qu'une fois par jour ou deux fois par jour, les utilisateurs eux le font 39 fois par jour et il leur faut 2,3 secondes chaque fois qu'ils le font ; les utilisateurs avec pouvont le faire jusqu'à 100 fois par jour. Nous avons pensé à toute une variété d'options pour comment vous pourriez mieux vous authentifier. Vous pouvez commencer avec des choses comme des jetons que pourraient avoir de la NFC Bluetooth incorporé en vous ou vous pouvez aussi penser à un moyen d'authentification que vous pourriez porter simplement sur votre peau tous les jours--comme un tatouage électronique."

Dugan décrit son "profond intérêt" se moquant des observations faites précédemment par le PDG d'Apple Tim Cook qui dit qu'il y avait encore un certain nombre de problèmes fondamentaux avec les vêtements, la plus importante étant "l'incompatibilité mécanique" entre les humains et les machines. "L'Électronique est carrée et rigide, les humains sont l'inverse" dit Dugan. Mais elle souligne aussi comment les scientifiques de la Northwestern University et l'Université de l'Illinois avaient créé une batterie lithium-ion composée de "structures en accordéon" qui lui a permis d'étirer jusqu'à 300 pour cent sa taille d'origine et fonctionne toujours, insinuant qu'il y a beaucoup de potentiel dans la fabrication de dispositifs aussi souple que le corps humain.

À ce stade de la conversation, Dugan a retroussé ses manches pour montrer une petite forme de "tatouage" planté sur son avant-bras.

electronic-tattoo-d11 Photo : D11 Motorola. Regina Dugan exhibe son tatouage électronique, qu'elle prétend pourrait être le plus populaire que les montres-bracelets intelligentes, surtout chez les adolescentes.

"Il s'agit d'un système de développement fait par le MC10 et il dispose d'une antenne et certains capteurs encastrés dedans, et ce que nous prévoyons de faire est de travailler avec eux pour faire un tatouage qui peut être utilisé pour l'authentification", a expliqué Dugan. "Il est possible queles 10 à 20 ans ne veux pas porter une montre au poignet, mais vous pouvez être sûr qu'ils seront beaucoup plus intéressés à porter un tatouage électronique rien que pour faire chier leurs parents".

Dugan dit que l'authentification pourrait être une déclaration de mode, mais il pourrait également faire partie de nos habitudes quotidiennes.

"Prendre une vitamine tous les matins, que se passe-t-il si je pouvais prendre l'authentification "vitamine"?" selon Dugan  peu de temps avant de tirer une telle pilule de sa poche.

"Cette pilule a une petite puce à l'intérieur avec un interrupteur", dit-elle. "Il a aussi ce qui équivaut à une batterie de pomme de terre à l'envers. Lorsque vous avalez, les acides dans l'estomac servent d'électrolyte et il s'allume, et l'interrupteur doit être sur et en dehors. Il crée un ECG 18 bits comme signal dans votre corps et il devient votre jeton d'authentification."

Dugan l'a appelé la "pilule mot de passe" sa "première superpuissance".

"Cela signifie que mes bras sont comme des fils et mes mains sont comme des pinces crocodiles alors quand je touche mon téléphone, mon ordinateur, ma porte, je suis authentifié a déclaré Dugan. "Ce n'est pas la science-fiction."

pill-password Photo : D11. Walt Mossberg peut contenir jusqu'à la dernière innovation de Motorola, qui est une "pilule mot de passe"   qu'on ingère pour devenir essentiellement un jeton d'authentification.

Dugan a expliqué que la pilule mot de passe est en fait fabriquée par Redwood City, en Californie, Proteus, qui initialement a développé la vitamine pour des applications médicales. Mais alors que la pilule est marqué CE et approuvé par la FDA--Dugan soutient que l'homme pourrait prendre 30 de ces pilules par jour pour le reste de sa vie--Woodside de Motorola a affirmé que la pilule n'est pas tout à fait prête pour des heures de grande écoute.

"Il y a beaucoup de travail à faire, ceci ne va pas être expédier dans un avenir proche, mais je pense ayant la hardiesse de penser différemment des problèmes des gens de chaque jour ce qui est vraiment important pour Motorola maintenant," a dit Woodside. "Nous essayons de penser grand de nouveau. Et c'est lapremière fois que nous sommes enthousiasmés par cette direction." 

Regardez l'interview vidéo complète avec Mossberg, Woodside et Dugan ci-dessous.

http://on.wsj.com/19nE0DT

Traduit par Renaissance/Revival

Source: ibtimes.com

 

Voir aussi:

 

Le système électronique de l'épiderme développé par une équipe internationale

 

University illinois-urbana champaign: une peau très fine et recouverte de capteurs

 

Marque de la bête: analyse,interprêtation et explication

Publié dans Sciences

Commenter cet article