Le Black Hornet: De mini-drônes utilisés en Afghanistan

Publié le par revivall

En novembre 2011, l’on apprenait que la British Army avait attribué un contrat de 20 millions de livres à la société britannique Marlborough Communications Limited, associée à l’entreprise norvégienne Prox Dynamics, pour la livraison de 160 exemplaires du nano-drone “Black Hornet”.

Cet appareil se présente sous la forme d’un hélicoptères aux dimensions très réduites, étant donné qu’il mesure seulement 10 cm de long pour 2,5 de large). D’une masse de 16 grammes, il est doté d’une mini-caméra, ce qui permet d’avoir des renseignements en temps réel, lesquels peuvent être analysés sur l’écran d’un ordinateur de poche. Son autonomie est de 30 mn – compliqué de faire plus – et son rayon d’action est de 500-600 mètres.

Et, d’après le ministère britannique de la Défense (MoD), ces engins ont été utlisés par le contingent de la British Army déployé en Afghanistan, avec une réelle plus value. “Nous l’utilisons pour rechercher les points de tir des insurgés et pour vérifier les zones exposées avant de les traverser, ce qui est un réel atout. Il est très facile à utiliser et offre une capacité étonnante pour les gars sur le terrain”, a expliqué le sergent Christopher Petherbridge, qui appartient à une unité de reconnaissance.

Le plus surprenant est sans doute, compte tenu de sa faible masse, la capacité du Black Hornet à évoluer dans des conditions météorologiques difficiles, en particulier quand il y a du vent. C’est du moins ce que prétend le MoD.

“Les systèmes de renseignement, de surveillance et de reconnaissance sont un élément clé de notre plan d’équipement à 10 ans et maintenant que nous avons équilibré le budget de la défense, nous avons les moyens d’investir avec confiance dans ce type de technologie très à la pointe”, a souligné Philip Dunne, le ministre britannique de l’Equipement, du Soutien et de la Technologie pour la Défense.

Outre-Atlantique, la société AeroVironment, qui a fourni les mini-drones WASP des forces spéciales françaises, travaille également sur un projet similaire. A la différence qu’il s’agit de développer un appareil ayant l’apparence d’un colibri (Hummingbird), doté d’une caméra.

Sources: proxdynamics.com

avinc.com

www.dailymail.co.uk

www.bbc.co.uk

news.sky.com

www.defenceimagery.mod.uk

Publié dans Actualité

Commenter cet article