La neutralité du Net en Slovénie: Le deuxième pays de l'UE interdit la discrimination des services Internet à des fins commerciales

Publié le par revivall

La Slovénie dispose désormais d'une codification du droit de la neutralité du réseau. Depuis le début de l'année, il peut restreindre le trafic du fournisseur d'accès Internet mais certainement pas pour des raisons commerciales. Ceci assure déjà le deuxième État membre de l'UE ainsi qu'une puissance réelle ouverte, tandis que la Commission européenne et l'Allemagne réfléchit à la question.

La Slovénie a le "projet de loi économique" pour donner une loi sur la neutralité du net. Le ministre de l'Éducation, de la Science, de la Culture et du Sport Žiga Turk a décrit le choix pertinent :

La loi prévoit la neutralité du net, ce qui signifie que "les opérateurs doivent transmettre le trafic Internet à un rythme soutenu et la perméabilité, peu importe le contenu."

La loi était adopté en Septembre 2012 par le gouvernement et le 20 Décembre adopté par le Parlement . Le 31 Décembre, la loi a été officiellement publié dans le Journal officiel .

L'avocat italien et président du Conseil européen, Genna Innocenzo, de Provider Association EuroISPA  écrit dans une évaluation initiale :

Le point crucial semble être l'article 203 de la loi slovène qui empêche (à ma connaissance) qui limite le trafic du fournisseur d'accès Internet, de retarder ou de ralentir, sauf dans le cas de la congestion, la sécurité ou le spam. En d'autres termes, une distinction qualitative du trafic Internet est interdite si elle est utilisée pour discriminer les services Internet pour des raisons purement commerciales.

En particulier, l'article 203, paragraphe 5, les fournisseurs devraient être interdites à partir des modèles de prix différents en fonction des services Internet.

Selon cette interprétation, les offres sont une discrimination positive de Spotify, T-Mobile et Orange en Slovénie désormais interdite. L'exemple du Chili, la Slovénie et les Pays-Bas, qui ont déjà des lois pour protéger la neutralité du net . La Belgique crée actuellement un projet de loi. La question se pose en Allemagne et au niveau de l'UE sur la neutralité du net qui est sans cesse violé.

Source: netzpolitik.org

Publié dans Actualité

Commenter cet article