L'Armée Syrienne Libre attaque l'armée du Liban

Publié le par revivall

Une patrouille de l’armée libanaise a tombée dans une embuscade ....

qui lui a été tendue par un grand nombre de rebelles appartenant à la soi-disant armée syrienne libre (ASL) du côté d’Ersal (Nord Est du Liban), près de la frontière syrienne, ont indiqué des sources de sécurité à la chaine de télévision alManar et au site d’information libanais elnashra.
Des affrontements ont alors éclaté entre les soldats libanais qui patrouillaient dans la région et un grand nombre de miliciens.
Pour l’instant, huit soldats libanais sont tombés en martyre et six autres ont été blessés, selon des sources sécuritaires. Le  bilan des victimes pourrait encore s’alourdir.
Immédiatement, l'armée libanaise a envoyé des renforts au lieu des affrontements.
Le village frontalier d'Ersal abrite des groupes armés de la soi-disant armée syrienne libre et facilite le trafic d'armes vers la Syrie pour combattre le régime syrien, selon plusieurs rapports sécuritaires qui confirment ces informations.
Il y a déjà quelques mois, des groupes de l'ASL avaient attaqué un poste de contrôle de l'armée libanaise pour faire passer un rebelle blessé en Syrie et le faire soigner au Liban, alors qu'une autre attaque avait visé le poste d'Abboudiyé après la confiscation par l'armée libanaise d'une importante cargaison d'armes en destination de la Syrie.

irib.ir

 

Une patrouille de l’armée libanaise est tombée dans une embuscade  qui lui a été tendue par un grand nombre de rebelles appartenant à la soi-disant armée syrienne libre (ASL) du côté d’Ersal (Nord Est du Liban), près de la frontière syrienne, ont indiqué des sources de sécurité à la chaine de télévision alManar et au site d’information libanais elnashra.

Selon des sources sécuritaires, tout a commencé lorsqu’un groupe extrémiste de Majdal Anjar (Békaa) a tendu une embuscade au terroriste Khaled Hamid, responsable de l’enlèvement des sept Estoniens en été dernier, et ce, devant la mosquée de la localité d’Ersal.

A sa sortie de ladite mosquée, ce groupe fondamentaliste a ouvert le feu en sa direction, le tuant sur le coup. Ensuite, le même groupe a tendu une embuscade à une patrouille de l’armée libanaise circulant à Wadi elRehian (vallée des bergers) aux confins d’Ersal.

 Les miliciens ont ouvert le feu sur les soldats libanais, blessant cinq et kidnappant cinq autres. Ils ont ensuite emmenés les dix soldats à l’intérieur d’Ersal, et ont tué un officier et un soldat à l’aide d’outils tranchants. De même source on indique que les corps des deux martyrs ne portaient aucune trace de balles !

D’après le correspondant sur place de la radio libanaise elNour, les miliciens ont placé les corps des soldats martyrs (au nombre de cinq selon lui) sur les devant des voitures et les ont exhibés dans les rues du village. « Des tirs de feu nourris ont été entendus en signe de joie pour cet exploit contre l’armée libanaise », rapporte ce correspondant ! 

Huit soldats sont tombés en martyre et six autres ont été blessés, selon des sources sécuritaires s'exprimant au site elnashra. Le  bilan des victimes pourrait encore s’alourdir.

Le village frontalier d'Ersal abrite des groupes armés de la soi-disant armée syrienne libre et facilite le trafic d'armes vers la Syrie pour combattre le régime syrien, selon plusieurs rapports sécuritaires qui confirment ces informations.

Il y a déjà quelques mois, des groupes de l'ASL avaient attaqué un poste de contrôle de l'armée libanaise pour faire passer un rebelle blessé en Syrie et le faire soigner au Liban, alors qu'une autre attaque avait visé le poste d'Abboudiyé après la confiscation par l'armée libanaise d'une importante cargaison d'armes en destination de la Syrie.

almanar.com.lb

 

Bulletin: l'armée a envoyé des renforts supplémentaires à la zone des affrontements de Barsal

Vendredi 01 Février 2013, dernière mise à jour 16:25

L'armée libanaise a envoyé des renforts militaires vers la zone des affrontements dans le région de Arsal après qu'une patrouille a été pris dans une embuscade.

elnashra.com

 

Bulletin: le nombre élevé de martyrs de l'armée libanaise dans des affrontements d' Arsal est de 8 personnes.

Vendredi 01 Février 2013, dernière mise à jour 16:35

Selon des sources de sécurité de haut niveau, le nombre des martyrs de l'armée libanaise qui ont été tués dans les affrontements d'Arsal ont augmenté de huit soldats.
Les affrontements ont eu lieu après une patrouille de l'armée ont tendu une embuscade et il a suggéré que l'information soit de l'Armée syrienne libre en plus d'un certain nombre de militants.

elnashra.com

 

 

L'attaque sur l'armée dans Arsal est une attaque contre tous

Vendredi 01 Février 2013, dernière mise à jour 17:44

Marwan Fares, Président du parti "les nationalistes syriens sociaux"  a déclaré que "l'attaque de l'armée libanaise dans Arsal n'est pas accepter et que c'est une attaque contre tous les Libanais."
Dans une interview télévisée, il a souligné que "la région Arsal souffre de problèmes sur la soi-disante armée syrienne libre et il ya eu des tentatives d'utiliser des personnes à Arsal aux fins de certains désaccords pour pénétrer à l'intérieur de la Syrie."
Il a également souligné que «Arsal n'a pas accepter ce qui s'était passé, et que ce village ne veut pas intervenir dans un affrontement avec l'armée."

elnashra.com

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article