L'Antarctique avec et sans glace

Publié le par revivall

Voir la photo interactive sur cette Source: nationalgeographic.com

Les scientifiques du British Antarctic Survey ont travaillé avec une multitude de collaborateurs internationaux afin de présenter la carte la plus détaillée encore de la masse continentale de l'Antarctique. Bedmap2 dévoile un paysage de montagnes et des plaines coupées par des gorges et des vallées beaucoup plus profondes que précédemment vu.

En outre, la carte permet aux scientifiques d'analyser, beaucoup plus en détail comme le lit sous la calotte glaciaire antarctique.

A different view: Antarctica without the ice
Une vision différente : l'Antarctique sans la glace

Plusieurs fonctionnalités du lit ont été révélées pour la première fois, y compris un nouveau point le plus profond. Le lit sous le Glacier Byrd en Terre Victoria est de 2 870 mètres sous le niveau de la mer ce qui en fait le point le plus bas sur une des plaques continentales de la terre.

La carte a été compilée à l'aide d'ensembles de données provenant de mesures de l'écho-radio, des techniques sismiques, des lectures de satellite et des données cartographiques.

Un certain nombre de statistiques clés émerge ;

  • Le volume de glace en Antarctique est de 4,6 % de plus qu'on ne le pensait
  • La profondeur moyenne du lit de l'Antarctique, à 95 mètres, est inférieur à environ 60 m
  • Le volume de glace qui est relié à la terre avec un lit au-dessous du niveau marin est celui qui à l'origine pensée ce qui signifie qu'il est un des plus grand volume de glace qui est sensible à une fonte rapide de 23 %. La glace qui se repose juste sous le niveau de la mer est vulnérable au réchauffement des courants océaniques
  • La contribution totale potentielle à l'élévation du niveau global de l'Antarctique est de 58 mètres, semblables aux estimations précédentes, mais avec une mesure beaucoup plus précise
  • Le nouveau point le plus profond, sous le Glacier Byrd, est d'environ 400 mètres plus loin que le point le plus profond précédemment identifié

Traduit par Renaissance/Revival

Sources: antarctica.ac.uk

the-cryosphere.net

Publié dans Sciences

Commenter cet article