Jacques Attali: Que peut-on espérer de 2013?

Publié le par revivall

Il est bien plus facile de prévoir les bonnes nouvelles que les mauvaises; car les premières se produisent rarement par hasard et sont le plus souvent le résultat de longs efforts; même si on ne peut en général rien dire de la date de leur avènement, on sait en général longtemps à l’avance qu’un évènement heureux peut survenir. Les seules bonnes nouvelles vraiment imprévisibles, sans doute les plus importantes, sont les œuvres d’art. Et encore.

Source: slate.fr

Publié dans Economie

Commenter cet article