Google demande de publier plus de données sur la sécurité nationale

Publié le par revivall

Ce matin, nous avons envoyé la lettre suivante aux bureaux du Procureur général et du Federal Bureau of Investigation. Lire le texte intégral ci-dessous.

Cher Procureur principal et directeur Mueller

Google a travaillé extrêmement dur au cours des quinze dernières années pour gagner la confiance de nos utilisateurs. Par exemple, nous offrons le chiffrement dans l'ensemble de nos services ; Nous avons embauché certains des meilleurs ingénieurs sécurité dans le monde ; et nous avons constamment repoussée à sur les demandes du gouvernement trop large sur les données de nos utilisateurs.

Nous avons toujours précisé que nous nous conformons à des demandes légales valides. Et la semaine dernière, le directeur du renseignement National, a reconnu que les fournisseurs de services ont reçu des demandes de la Foreign Intelligence Surveillance Act (FISA).

Les affirmations dans la presse que notre conformité à ces requêtes donne l'accès au gouvernement sans entraves américaines aux données de nos utilisateurs sont tout simplement fausses. Toutefois, les obligations de non-divulgation du gouvernement concernant le nombre de demandes de sécurité nationale de la FISA que Google reçoit, ainsi que le nombre de comptes visés par ces demandes, amenant à cette spéculation.

Nous prions donc de vous aider à permettre à Google de publier dans notre Rapport de transparence des quantités globales des demandes de sécurité nationale, y compris les divulgations de la FISA sur le nombre que nous recevons et leur portée. Les chiffres de Google montrerait clairement que notre conformité à ces demandes est loin des affirmations faites. Google n'a rien à cacher.

Google apprécie que vous autorisé la récente révélation de chiffres générales pour les lettres de sécurité nationale. Il y n'a eu aucune conséquence défavorable découlant de leur publication, et en fait le plus d'entreprises reçoivent votre approbation pour faire suite à l'initiative de Google. La transparence ici servira également l'intérêt public sans nuire à la sécurité nationale.

Nous allons rendre cette lettre publique et attends votre réponse.

David Drummond

Chef des services juridiques

Traduit par Renaissance/Revival 

Source: http://googleblog.blogspot.fr/2013/06/asking-us-government-to-allow-google-to.html

 

Voir aussi:

 

Google: Les demandes des gouvernements sur les utilisateurs augmentent inexorablement

Edward Snowden: Interview et Enquête sur l'ex-agent de la CIA dénonçant le programme PRISM

Informateur sans bornes: L'outil secret de la NSA suit les données sur la surveillance mondiale

Accès de la NSA à une porte dérobée dans tous les logiciels Windows de 1999 à nos jours

Annonymous révèlent des fichiers d'espionnages dans 35 pays du monde

Des alternatives contre le programme Prism (Microsoft,Yahoo,Google,...)

La NSA et le programme Prism

Ron Paul about computer surveillance in 1984

Publié dans Actualité

Commenter cet article