Syrie: Coordination entre Israël et les groupes terroristes et takfiristes

Publié le par revivall

Deux messages identiques au Conseil de Sécurité et au secrétaire général de l'ONU : L'agression israélienne confirme la coordination entre Israël et les groupes terroristes et takfiristes

 

Damas/ Le ministère des Affaires étrangères et des émigrés a affirmé, dans deux messages identiques au président du Conseil de Sécurité et au secrétaire général de l'ONU, que l'agression flagrante israélienne contre trois positions appartenant aux forces armées syriennes, confirme la coordination entre Israël et les groupes terroristes et takfiristes relevant du Front al-Nosra, affilié d'Al-Qaëda, pour leur fournir un appui militaire direct.

 


Les deux messages ont indiqué que cette agression survenue aujourd'hui à 01h:40, intervient après l'échec des groupes terroristes de dominer la terre, ce qui confirme qu'Israël est le bénéficiaire et le moteur exécuteur, dans certains temps, de ce qui se déroule en Syrie d'actes terroristes visant l'Etat et le peuple d'une façon directe ou à travers ses outils à l'intérieur.


Le ministère a précisé que l'agression contre trois positions des forces armées au nord est de Jamraya, à Maysaloun et au planeur dans la région de Dimas, va aggraver la tension dans la région pour l'entraîner dans une guerre régionale de large envergure qui compromet la sécurité et la paix internationales dans la région et le monde.


Le ministère a indiqué que les déclarations américaines précédant et suivant le raid d'Israël ont encouragé ce dernier à mener cette agression qui constitue une violation claire de la Charte des Nations Unies et des règles de la loi internationale.


Le ministère a indiqué que la Syrie affirme son droit à se défendre et à défendre sa terre et sa souveraineté, et demande au Conseil de Sécurités d'assumer ses responsabilités à l'égard de l'arrêt de l'agression israélienne contre la Syrie et de l'interdiction de sa répétition et de la détérioration de la situation dans la région.

 
Le ministère a imputé à certains pays membres permanents du Conseil de Sécurité, qui assurent la couverture à Israël pour qu'il poursuive son agression et son occupation des territoires arabes, y compris le Golan syrien occupé, la responsabilité des résultats de tels actes agressifs israéliens.

Raghda Bittar

 

Source: sana.sy

Publié dans Actualité

Commenter cet article