Consommer plus de poisson pourrait réduire le risque de dépression postpartum

Publié le par revivall

De faibles niveaux d'oméga-3 pourraient être à la source de la dépression postpartum (DPP), selon une recherche menée par Gabriel Shapiro, de l'Université de Montréal et du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine. Les femmes présentent leur plus haut risque de dépression durant les années où elles conçoivent des enfants, et tout accouchement peut déclencher un épisode dépressif chez les femmes vulnérables.

Source: umontreal.ca

 

Voir aussi:

 

La sante/The health

Publié dans Santé

Commenter cet article