CFR: Défis pour la gouvernance mondiale en 2013

Publié le par revivall

De la crise nucléaire iranienne aux difficultés économiques mondiales, l'année à venir poseront des défis constants à des instances internationales saisies pour le maintien de la paix et de la prospérité. Les experts de quatre think tanks principaux pesent les enjeux.

Michael Fullilove, de l'Australie Lowy Institute for International Policy, dit que la Chine doit assumer «les responsabilités qui incombent à une puissance mondiale" mais la vision de la Chine de s'intensifier ne sera pas la même que celle des États-Unis.

En plus de la crise dans la progression de la Syrie et de l'Iran vers la capacité nucléaire, Le président Richard N. Haass du CFR considère le commerce, la cybersécurité et le changement climatique comme des tests majeurs de gouvernance.

Jiemian M. Yang des Instituts de Shanghai pour les études internationales donnent des priorités de gouvernance qui sont le renforcement des institutions existantes, en forgeant un consensus entre les acteurs étatiques et non-étatiques, et les efforts régionaux exploitent dans des domaines tels que le commerce mondial à l'action commune.

De même, Igor Yurgensde INSOR identifie trois points: -L'agitation continue au Moyen-Orient, les préoccupations environnementales et l'écart de la richesse croissante qui aura de graves conséquences pour la gouvernance mondiale.

Source: cfr.org

Publié dans Actualité

Commenter cet article