Assad: La Syrie a reçu le premier lot de missiles antiaériens S-300 russes

Publié le par revivall

La première livraison de missiles S-300 russes sont arrivés en Syrie avec le reste va arriver bientôt selon le président syrien Bachar al-Assad dans une interview à la télévision Al-Akhbar a obtenu exclusivement.

"La Syrie a reçu le premier lot de missiles antiaériens S-300 russes" selon Assad dans l'interview qui sera diffusé jeudi soir sur la chaîne libanaise al-Manar, soulignant que "le reste du matériel va bientôt arriver."

Assad a déclaré que l'armée syrienne a fait des grandes réalisations sur le terrain contre les groupes armés, ajoutant que l'équilibre des forces militaires a complètement été transformé en faveur de l'armée.

"La Syrie et le Hezbollah sont des parties d'un même axe. Il y a des combattants du Hezbollah dans les zones frontalières avec le Liban, mais l'armée syrienne est la force de combats et gére les batailles face à des groupes d'opposition armés", a déclaré Assad.

Assad a également assuré que l'armée syrienne est toujours prête à répondre à toute attaque israélienne.

"L'armée syrienne répondra immédiatement à n'importe quelle nouvelle agression israélienne sur le territoire syrien," a dit Assad, ajoutant que, "le gouvernement syrien ne bloquera pas des groupes syriens qui veulent faire la guerre pour libérer le Plateau du Golan."

Assad a condamné les rôles de la Turquie, l'Arabie Saoudite et le Qatar dans le soutien et le financement des groupes d'opposition et a parlé de la présence d'environ 1,000 étrangers arabes et non-arabes armés entrant dans la Syrie avec le l'assistance de ces pays.

Le ministre des Affaires Étrangères syrien Walid Al-Mouallem dit mercredi qu'Assad restera au pouvoir jusqu'à des élections planifiées pour 2014, impliquant qu'il se représentera de nouveau et disant que "l'Américain n'aura aucun droit à décider en Syrie."
"Assad reste, la Syrie assiste à la convention de Genève et n'importe quelle attaque israélienne suscitera une contre-attaque inévitable," a dit Mouallem.

Les fonctionnaires américains avaient initialement dit que la Syrie a commencé des paiements du système de missile de 900 millions de $ le 9 mai 2013, déclarant que l'expédition initiale serait dans trois mois.

En réponse, Israël avait demandé à la Russie de ne pas vendre à la Syrie le S-300, ce qu'il a dit pourrait aider le Président Bashar al-Assad qui pourrait repousser une intervention militaire étrangère.
Traduit par Renaissance/Revival
Sources: al-akhbar.com
Voir aussi:

Publié dans Actualité

Commenter cet article